Immobilier et numérique

shutterstock_151122341

Digitalisation de l’immobilier : une mutation créatrice de valeur

La crise sanitaire a accéléré la digitalisation de l’immobilier, un secteur qui s’est longtemps soustrait au numérique en raison des perturbations qu’il implique. Si cela semble curieux au regard du poids économique qu’il représente à l’échelle nationale et mondiale, sa généralisation semble cependant en bonne voie. Focus sur les bénéfices et solutions de l’immobilier numérique.

Digitalisation de l’immobilier : une mutation créatrice de valeur

Les enjeux digitaux dans l’immobilier sont de plus en plus prégnants, notamment au regard de l’évolution des métiers du bâtiment et des habitudes d’achat vers des formes inédites. La crise de la COVID-19 n’a fait que renforcer cette conviction chez les acteurs engagés dans la digitalisation de l’immobilier, comme les gestionnaires de biens — intégrer un lien vers la page solutions —, les professionnels du bâtiment…

Conformité et transparence du bâti

Avec l’alimentaire, l’immobilier concentre sans nul doute les normes de conformité en matière de sécurité parmi les plus strictes de tous les secteurs. Les autorités sont particulièrement attentives au respect de celles-ci. Elles encouragent donc la digitalisation de l’immobilier qui facilite la validation et l’audit des exigences de conformité.

Parmi le large éventail d’outils créés pour le secteur, on peut noter les maquettes BIM (Building Information Modeling). Elles favorisent la standardisation et la visualisation 3D des projets (automatisation des métrés — lien à faire avec l’article 2 intitulé Automatisation des process —, calcul automatique des quantités…). Elles facilitent également la collaboration entre l’ensemble des parties prenantes tout en réduisant considérablement les risques d’erreur ou de conflits.

Expérience client optimisée

Pour les acheteurs, la digitalisation de l’immobilier est particulièrement créatrice de valeur : sites Internet des agences, applications mobiles, découvertes de propriétés grâce aux visites virtuelles ou bail numérique né de la loi Elan (lien déjà intégré vers page Gouvernement)… Tous ces outils leur permettent d’obtenir une granularité certaine dans leur recherche et ainsi optimiser leur temps. Ce gain est également vérifiable auprès des professionnels ayant digitalisé leurs activités immobilières.

Mais, au-delà de la recherche, la digitalisation de l’immobilier permet aussi de proposer des offres « full service », notamment en matière de gestion de la relation entre les administrateurs de biens, les propriétaires et les locataires grâce à l’automatisation et la centralisation des interactions. Cela favorise aussi la standardisation des conditions de location ou d’achat, et ce, en toute transparence. Enfin, cela permet de se conformer à l’ensemble des normes en matière de gestion des risques.

Dématérialisation de la pierre

La digitalisation de l’immobilier assainit le secteur par la prévention des risques de transactions frauduleuses et l’émergence de systèmes de tarification transparents… Par ailleurs, en développant un écosystème numérique, notamment grâce à la blockchain, le secteur est aujourd’hui à même de rendre la pierre liquide. De la transaction classique pour une résidence principale ou secondaire à l’investissement dans les actifs commerciaux et résidentiels, le mécanisme de tokénisation permet en effet de fractionner des droits de propriété en jetons numériques facilement échangeables ou monétisables.

Si le principe est acté, il reste confidentiel. Pourtant ce système est particulièrement avantageux pour le grand public n’ayant pas accès à l’emprunt, car il permet à une personne disposant de quelques économies de bénéficier de la capacité d’emprunt d’une autre. Chacune d’elles en tire profit : la première tire quelques bénéfices grâce aux loyers ; la seconde n’est pas contrainte de vendre son bien en cas de besoin urgent de fonds.

Quels conseils pour la digitalisation de votre activité immobilière ?

Nous l’avons vu, les outils de digitalisation de l’immobilier (lien à faire avec l’article 3 intitulé Enjeux de la digitalisation de l’immobilier) diffèrent grandement selon le métier exercé dans le secteur. De fait, vous ne vous appuierez pas sur les mêmes solutions selon que vous êtes promoteur, agent immobilier ou gestionnaire de biens.

Conseil n° 1 : Bien définir vos besoins au moyen d’un audit

En définissant au mieux vos besoins et vos usages, qui devront pouvoir être couverts par la future solution logicielle, vous êtes à même de choisir au mieux votre outil. Ses fonctionnalités seront d’autant mieux comprises et intégrées par vos équipes qu’elles répondront aux enjeux de votre métier.

Conseil n° 2 : Adapter votre réseau informatique avant le déploiement de la solution

Il est indispensable que vous dimensionniez l’infrastructure de votre réseau informatique pour faire face sereinement aux sollicitations nées de la digitalisation de votre activité.

Conseil n° 3 : Veiller à la scalabilité de votre solution

Plus une solution est simple, plus elle est adaptable et réplicable. Ce point est particulièrement important si vous songez à fusionner votre entité avec une autre ou si vous êtes dans une logique d’agrandissement continu de votre parc locatif.

Conseil n° 4 : Choisir un partenaire de confiance

La digitalisation de l’immobilier implique de s’appuyer sur des partenaires de confiance tant pour le software que pour le hardware. En effet, cela permet de rester pleinement concentré sur son cœur de métier plutôt que de gérer des « bugs » à répétition.

Conseil n° 5 : Accompagner vos équipes au changement

Afin d’éviter toute frustration au sein de vos équipes et in fine sur vos clients, il est essentiel de bien préparer vos équipes à la digitalisation de votre activité immobilière.

En conclusion, la digitalisation de l’immobilier crée de la valeur pour tous les métiers du secteur. Mais les outils diffèrent selon les activités dont les besoins et les usages sont à auditer avant l’implémentation de tout outil numérique. Elle implique aussi d’adapter son architecture réseau pour favoriser son agilité. Enfin, la digitalisation de l’immobilier impose de s’appuyer sur des partenaires à l’expertise reconnue dans la conception, l’installation et la maintenance de ses outils digitaux, et ce, afin d’obtenir un ROI quasi immédiat, quel que soit le prix de la solution logicielle.

Evèn© développé par Égide vous propose un environnement ouvert et interopérable. Il facilite la digitalisation de votre activité immobilière en optimisant votre gestion au quotidien. Découvrez ses fonctionnalités facilement interfaçables avec vos outils : plateforme décisionnelle et logiciel de comptabilité.

Share this post

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *